L’intelligence collective au secours de la QVT des managers

 

La QVT des managers : une condition de succès de transformation la du travail

Dans un environnement de plus en plus complexe, les entreprises sont invitées aujourd’hui à mettre en place des démarches de Qualité de Vie au Travail pour concilier à la fois performance des organisations et le bien être au travail des personnes.

Selon l’étude de l’APEC « les nouveaux enjeux du management » parue en janvier, si l’excellence opérationnelle reste le premier critère d’évaluation des cadres, les nouvelles attentes à l’égard des managers portent essentiellement sur la dimension relationnelle.

De plus, les collectifs de travail sont de plus de plus dispersés avec 37 % des managers concernés par le télétravail d’au moins une personne au sein de leur équipe.

On demande à ces femmes et ces hommes d’être des leaders bienveillant·e·s, empathiques sachant faire confiance pour mobiliser, responsabiliser, engager leur équipe très diverse en favorisant la coopération, même à distance.

La superposition de toutes les attentes envers les managers, se traduit, toujours selon la même étude de l’APEC, par une « course quotidienne contre la montre et des dilemmes nombreux » avec une charge de travail de plus en plus importante. La charge mentale devient est très importante, notamment pour les femmes managers.

Elles et ils ont pour mission d’accompagner les transformations numériques, écologiques, économiques, sociologiques et organisationnelles qui redessinent le monde du travail.

Ils ou elles doivent donc développer de nouvelles compétences pour devenir les « e-managers » du futur, conduire les transformations numériques, prendre « la vague de la RSE » et mettre en place des démarche QVT dans leur organisation.

Mais qui s’occupe la qualité de vie au travail des managers? Quels espaces de discussions sont mis en place pour parler de leur travail de plus en plus exigeant entre pairs ? Comment font ils face à leurs problématiques, préoccupations qui rythment leur quotidien ? A qui peuvent-ils demander de l’aide pour prendre une décision stratégique ou conduire leurs projets avec plus d’efficacité ?

La qualité de vie au travail est un ressenti individuel et collectif, source de performance qui dépend de trois dimensions :

  • Le travail à réaliser, son sens, son contenu
  • Les conditions d’exercice du travail
  • Les possibilités de s’exprimer et d’agir sur son travail

Une format innovant de codéveloppement professionnel où la nature et le digital font bon ménage

C’est pour répondre à ce besoins d’une meilleure qualité de vie au travail de manager que j’ai co-conçu le dispositif e-Randodev© avec Jean François Robin.

Cet accompagnement collectif offre un espace de réflexion et d’actions qui vise à soutenir la qualité de vie au travail des managers.

Les objectifs visés sont les suivants :

  • sortir de l’isolement et prendre du recul,
  • se développer professionnellement pour mieux réussir et mieux vivre son travail au quotidien,
  • développer ses capacités de réflexion et d’actions sur ses projets ou ses pratiques managériales.

e-Randodev© se déroule sur 3 demi-journées en chemin en pleine nature alternées avec 4 sessions de 2h00 chacune à distance. Soit un temps de 3 jours répartis sur une période de 4 à 6 mois.

Le format utilisé est le celui du codéveloppement professionnel selon la méthode de Claude Champagne et Adrien Payette. Cette méthode permet à un groupe de pairs de progresser par la résolution en intelligence collective de situations de travail réelles et vécues par les participant·e·s.

C’est un espace de discussion permettant également, dans un cadre sécurisant, d’expérimenter, de consolider et de pérenniser de nouveaux modes de coopération.

Avec e-Randodev©, les participant·e·s apprendront ainsi à questionner une problématique, à synthétiser une demande, à aider, à être aider et à partager ses compétences managériales.

e-Randodev© – Infos pratiques & inscription